Comment San José a séduit la « Silicon Valley »

Fleuron de l’industrie de pointe de l’économie américaine, la “Silicon Valley” est un vaste territoire situé au sud de la région de la baie de San Francisco.

Composée des plus grandes entreprises d’informatiques et de semi-conducteurs, l’activité s’est peu à peu étendue dans les domaines de la biotechnologie et des énergies renouvelables.

La “Silicon Valley” a construit sa renommée mondiale sur son incroyable capacité d’innovation tirant à la fois la croissance américaine mais également mondiale.

Constitué initialement de terres agricoles, ce territoire a vu des entrepreneurs, scientifiques, intellectuels et universitaires, portés par un élan collectif, construire d’immenses empires économiques : Google, HP, Facebook, Yahoo, Adobe ou encore Apple.

Souvent copié mais jamais encore égalé, son modèle économique fascine. Toutefois, certaines métropoles internationales semblent peu à peu combler leur retard à l’exemple de Bangalore en Inde.

Afin de conserver son leadership, San José, “capitale de la Silicon Valley”, s’est construite un cadre urbain à la hauteur des ses ambitions.

Bénéficiant de conditions climatiques exceptionnelles (taux d’ensoleillement équivalent à 300 jours par an), la ville est surtout restée attractive en proposant un cadre de vie convenant à une population exigeante et fortunée.

Au travers de ses différents plans d’aménagement, la municipalité a fourni une offre de logement de qualité. Elle a mis en place un réseau de transport fiable, sûre et performant. La métropole a adapté sa fiscalité pour favoriser l’installation d’entreprises et la création d’emploi.

La ville a créé un environnement favorable à l’éducation et aux études supérieures. L’université de San José est un établissement public d’où sortent de nombreux diplômés intègrant directement des postes au sein de la « Silicon Valley ».

L’art, la culture et le divertissement occupent également une place prépondérante dans la vie de la cité.

La municipalité de San josé s’est efforcée de préserver la diversité ethnique favorisant ainsi l’intégration des nombreux ingénieurs en provenance de pays étrangers.

Village urbain, San Jose CA

Village urbain, San Jose CA (photo par Jay Graham)

Dans son schéma directeur “San Jose 2040”, la ville envisage la construction de villages urbains créant de minis centralités dans l’agglomération et donnant à l’individu, qui vit ou y travaille, un sentiment d’appartenance à son quartier.

Ces villages auront pour fonctions de contribuer à l’amélioration du cadre de vie. Ils permettront d’intégrer une partie de la population exclue des affaires de la « Silicon Valley » en leur proposant des emplois.

Consciente que l’activité du territoire ne repose pas uniquement sur ses ingénieurs, la municipalité souhaite encourager la création de petits commerces, l’artisanat, la culture et les services à la personne.

Compte tenu des salaires élevés de la « Silicon Valley », le foncier s’est envolé et se loger est devenu un véritable problème pour les revenus les plus faibles. Des logements à des prix décents seront mis à disposition.

Fortement engagée sur les problématiques environnementales, l’autorité locale souhaite en finir avec le modèle de la voiture. Des solutions de mobilité douce (marche, vélo, roller, etc.) seront favorisées au sein de ces villages.

Cette approche locale du développement urbain et économique de San José est un élément clef de sa réussite, rendant le territoire attractif localement et internationalement.

À vous