Cuzco : Porte d’entrée du tourisme péruvien

Cuzco était la capitale de l’empire incas avant l’arrivée des conquistadores en 1533. Par la suite, la ville a lentement été oubliée jusqu’à la redécouverte en 1911, par Hiram Bingham, du Machu Picchu.

Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983 et désigné comme l’une des 7 Nouvelles Merveilles du monde en 2007, Machu Picchu a relancé l’attractivité touristique et l’activité économique de Cuzco mais aussi celles du Pérou.

Le tourisme est la 3ème(1) plus importante industrie du pays.
Selon le ministre Jose Luis Silva, 70% des touristes visitant le Pérou passe par Machu Picchu. L’enjeu économique autour de ce site est colossal. Près d’un million de touristes (nationaux et internationaux) visiteront Machu Picchu en 2012.

Cuzco, qui a accueilli 460 000 touristes en 2010 et 30% de plus en 2011 (1), se positionne aujourd’hui comme le point de départ des excursions pour la vallée sacrée des Incas (comprenant Machu Picchu) et une porte d’entrée pour l’Amazonie.

Ce rayonnement économique crée de nombreux emplois dans l’hôtellerie, la restauration, les agences de voyage et le transport.

L’aéroport international Alejandro Velasco Astete a été construit pour faciliter l’accès à Cuzco et permettre ainsi le développement du tourisme autour du Machu Picchu.

Aéroport de Cuzco

Aéroport international Alejandro Velasco Astete, Cuzco

Deuxième aéroport du pays derrière celui de Lima, il a accueilli en 2009 près 1 288 200 passagers en grande partie issus de vols domestiques.

Localisé en centre ville, le trafic reste toutefois modéré.

Étant donné la volonté politique de faire du Pérou une puissance touristique mondiale dans les 10 ans (1), des investissements massifs sont prévus pour accroître et améliorer les infrastructures touristiques.

En 2010, le gouvernement péruvien a lancé un appel d’offre pour la construction d’un nouvel aéroport proche de Cuzco, considérant que l’aéroport actuel avait atteint ses limites en terme de capacités d’accueil de passagers.

La localité préposée pour ce nouvel aéroport est celle de Chinchero, village situé à 28 km de Cuzco. Des localités alternatives ont été envisagées : Canchis et Anta.

Les travaux devraient commencer d’ici 2013 selon Peru’s private investment promotion agency Proinversion. Le coût du projet s’élève à environ 500 millions de dollars (2).

L’aéroport sera en mesure de recevoir de gros porteurs tel que le boeing 747, et générer un trafic de 2,6 millions de passagers annuels d’ici 2021. Le trafic sera envisageable de jour comme de nuit.

La concession de cet aéroport (concevoir, construire, financer et gérer) suscite l’intérêt de nombreux pays comme la Chine, les USA, la France, le Canada (16 pays au total) mais aussi la Corée du Sud qui voit au travers de ce projet un bon moyen de valoriser son savoir faire en la matière. En effet, l’aéroport international d’Incheon Séoul est l’un des plus performants au monde.

Ce sont près de 2,7 millions de touristes qui visiteront le Pérou en 2012 (1)

(1) Ministère du Commerce extérieur et du Tourisme : Mincetur
(2) Ministre des Transports et Communication

À vous