Des styles bien codifiés (Tokyo)

Sweet lolitas, Tokyo

Inspiré du style rococo français et anglais, les Sweet Lolitas vivent dans un monde rose bonbon. Apparu dans les années 1970, le style Lolita a évolué en plusieurs branches, chacune affirmant un caractère bien particulier.

Sweet Lolitas, tokyo

Sweet Lolitas (photo par B. Hervé)

Casual Lolitas, Tokyo

Casual Lolitas (photo par B. Hervé)

Classic Lolitas, Tokyo

Classic Lolitas (photo par B. Hervé)

Les Punk Lolitas reprennent les codes obligatoires du style en y ajoutant une touche d’éléments punk comme des épingles à nourrice ou encore des guêtres bariolées.

Punk Lolita, Tokyo

Punk Lolita (photo par B. Hervé)

Au cours de leur scolarité, les étudiant(e)s sont amenés à porter l’uniforme. Chacun et chacune y apportent une touche personnelle avec cravates colorées, pins et rubans.

Style écolière, Tokyo

Style écolière (photo par B. Hervé)

Style écolière, Tokyo

Style écolière (photo par B. Hervé)

Style écolier, Tokyo

Style écolier (photo par B. Hervé)

Style Cowgirl, Tokyo

Style Cowgirl (photo par B. Hervé)

À partir des styles bien connus se déclinent de nombreuses variations, plus ou moins simplifiées, reprenant certaines caractéristiques.

Inspiré du style Lolita

Inspiré du style Lolita (photo par B. Hervé)

Style girly avec une touche de gothique, Tokyo

Style girly avec une touche de gothique (photo par B. Hervé)

Ainsi, blouses et jupons sont coordonnés aussi bien pour un look hippy chic qu’à tendance gothique, les chaussettes hautes et socquettes restent un classique accompagnant les jupes.

Un OVNI avec inspiration lolitesque

Un OVNI avec inspiration lolitesque (photo par B. Hervé)

À vous