Montréal, une métropole de la culture

Pour beaucoup de Français, Montréal reste un échappatoire à la morosité nationale offrant de nouvelles opportunités professionnelles.

Cette métropole nord-américaine a la particularité d’être composée de 53% de francophones, 13% d’anglophones et le tiers restant se partageant entre de nombreuses nationalités. Cette mixité sociale a donné à l’agglomération une dimension culturelle internationale unique et reconnue par tous.

Ce dynamisme culturel n’est pas un phénomène récent. Depuis plus de 100 ans la communauté montréalaise s’efforce de développer les arts créatifs et récréatifs. Elle en récolte aujourd’hui les fruits, ce qui lui permet de disposer d’un savoir-faire et d’une réputation internationale en la matière.

Quelques-uns des festivals les plus réputés au monde se tiennent à Montréal, comme le festival des films du monde, le festival international de jazz, le festival juste pour rire, les FrancoFolies ou encore le festival Montréal en lumières.

La ville est également le siège social de compagnies de spectacle comme le Cirque du Soleil et le groupe Spectra.

Afin de développer leur identité culturelle, les autorités locales ont décidé, au travers du plan « Montréal 2025 » et du projet « quartier des spectacles », d’améliorer leurs compétences et infrastructures.

Ce quartier de 1 km², situé en plein cœur de Montréal, est compris entre la rue Sainte-Catherine, le boulevard Saint-Laurent et la rue Sherbrooke.

Bien plus qu’un symbole, il génère une importante économie locale. On y compte 80 lieux de diffusion, 450 entreprises culturelles, 80% des salles de spectacle montréalaises, 45 000 emplois dont 7 000 liés à la culture, 6 000 résidents et 47 000 étudiants (source : site montreal2025).

Place des festivals, Montréal (photo par Stephan Poulin)

Place des Festivals, Montréal (photo par Stephan Poulin)

Le projet « quartier des spectacles », fonctionnant comme un cluster de la culture, a pour objectif de favoriser les échanges, les initiatives et les projets émanant d’artistes et d’entreprises.

Afin que ce quartier soit parfaitement intégré à son environnement urbain, d’autres fonctions lui ont été attribuées. Il sera également à l’avenir un lieu de résidence, d’études, de services et commerces. Ces flux urbains empêcheront son enclavement au sein de la métropole.

Priorité du maire depuis 2007, le projet de réaménagement du quartier des spectacles a commencé en 2008 et a vu en 2009 l’ouverture de la place des Festivals.

Le chantier se poursuit avec le réaménagement des abords de la place des arts et de nombreux autres sites.

Pour l’ensemble des travaux déjà réalisés dans le quartier des spectacles, la ville a obtenu le prix Phoenix récompensant les efforts de préservation et d’aménagement entrepris par la communauté montréalaise afin de garantir une offre culturelle de dimension internationale pour ses habitants et touristes.

Montréal n’en est pas à son premier coup d’essai. Déjà en 2006 la métropole avait été désignée Ville UNESCO du design, suite à l’ensemble des projets autour du design mis en place par le pouvoir local.

À vous