Pétra épaulée par Star Trek ?

El Khazneh assailli de touristes

L’industrie touristique croît fortement, en Jordanie, dynamisée par des sites uniques au monde comme l’ancienne cité de Pétra ou la mer Morte. Le pays veut profiter de ses richesses pour favoriser et accroître son développement économique.

La Jordanie a su, au fil des années, saisir les opportunités économiques que l’environnement international a peu à peu manifesté, en diversifiant son offre touristique.

Les bienfaits des minéraux de la mer Morte ont favorisé le tourisme de santé, plus précisément thérapeutique.

D’importants efforts ont été  consentis pour élever le système éducatif supérieur jordanien au niveau d’excellence. Il est désormais reconnu internationalement. De nombreux étudiants y poursuivent leurs études supérieures en arabe.

Il est à présent essentiel pour le pays de consolider l’ensemble de ses acquis.

C’est donc avec cette même détermination que la Jordanie a établi un plan de stratégie touristique 2010-2015 visant à moderniser l’ensemble des infrastructures.

Ce plan ambitieux prévoit l’augmentation du trafic aérien, la re-classification de tous les hôtels et de 80% des restaurants après avoir été testés et certifiés.

Outre l’amélioration de l’attractivité touristique, ce plan a également pour objet de dynamiser une économie encore marquée par un chômage supérieur à 12% et de favoriser l’emploi féminin.

Il s’accompagnera de 20 projets touristiques dont « The Red Sea Astrarium », projet faramineux témoin de l’ambition jordanienne.

Projet Red Sea Astrarium, Aqaba Jordanie

Projet « Red Sea Astrarium », Aqaba

Ce parc de loisir, dont le montant de l’investissement s’élèvera à 1,5 milliards de dollars, sera situé à proximité d’Aqaba (Sud du pays). Sur une superficie de 74 hectares, viendront s’ajouter des attractions, des hôtels de luxe et tout un ensemble de restauration ainsi qu’un jardin botanique.

L’attraction « le berceau de l’inspiration », axée sur la culture et l’histoire, vous emmènera à travers l’espace et le temps. Une partie du parc sera entièrement consacrée à l’univers Star Trek.

Un simulateur de vol nouvelle génération est à l’étude. D’autres espaces ont été pensés, malheureusement les informations manquent pour vous en dire davantage.

Ce parc se veut respectueux de l’environnement et novateur dans l’utilisation des énergies renouvelables. Un espace conférence sera réservé aux étudiants et entrepreneurs afin qu’ils puissent se familiariser avec les technologies propres.

C’est une image moderne et innovante que le gouvernement souhaite transmettre, responsabilisant le pays sur les enjeux économiques et environnementaux mondiaux.

La filiale jordanienne, Rubicon group, qui produit des films d’animation, sera en charge de créer et produire les éléments divertissants du parc.

Ce contrat nécessitera la création de 500 postes locaux hautement qualifiés sans oublier toute la main-d’œuvre nécessaire à la construction et au fonctionnement du futur parc.

La Jordanie souhaite, grâce des projets ambitieux,  fidéliser les 10 millions de touristes prévus pour 2015.

À vous