Quartier historique d’Asakusa (Tokyo)

Au petit matin

Après les bombardements américains, lors de la seconde guerre mondiale, Tokyo a lourdement été endommagé. Seul le quartier d’Asakusa a été en partie épargné et a pu préserver son patrimoine architectural.

Au détour d'une rue

Au détour d’une rue (photo par B. Hervé)

Simple et efficace

Simple et efficace (photo par B. Hervé)

Galerie marchande

Galerie marchande (photo par B. Hervé)

Plus vieux temple de Tokyo, Sensō-ji est un lieu très fréquenté par les touristes japonais et étrangers. Le plus grand festival shinto « matsuri » s’y déroule chaque année à la fin du printemps.

Le Kaminarimon «porte du tonnerre» du temple Sensō-ji

Le Kaminarimon «porte du tonnerre» du temple Sensō-ji (photo par B. Hervé)

Nakamise, Allée marchande du temple Sensō-ji

Nakamise, Allée marchande du temple Sensō-ji (photo par B. Hervé)

Hozomon, temple Sensō-ji

Hozomon, temple Sensō-ji (photo par B. Hervé)

Pagode du temple Sensō-ji

Pagode du temple Sensō-ji (photo par B. Hervé)

Pagode du temple Sensō-ji

Pagode du temple Sensō-ji (photo par B. Hervé)

Terminé en l’an 645, le temple est dédié au Bodhisattva Kannon. Ce buddha est reconnu comme le plus compatissant, libérant les fidèles de leurs souffrances. De nombreux miracles auraient eu lieu au cours de prière.

Temple Sensō-ji

Temple Sensō-ji (photo par B. Hervé)

Temple Sensō-ji

Temple Sensō-ji (photo par B. Hervé)

Nakamise, Allée marchande du temple Sensō-ji

Nakamise (photo par B. Hervé)

L’attractivité touristique d’Asakusa apporte dynamisme et vitalité au quartier. De nombreuses boutiques, restaurants et hôtels y sont implantés.

Des restaurants à chaque coin de rue

Des restaurants à chaque coin de rue (photo par B. Hervé)

Plats de yakisoba et yakitori

Plats de yakisoba et yakitori (photo par B. Hervé)

À vous